Bertrand Baijot a bien voulu nous apporter son éclairage sur la zone

Ornithologue et à ce titre responsable du suivi de la zone"Important Bird Aerea GR 194" Monts Zakros .

http://ornithologiki.gr/page_iba.php?aID=194&loc=en

La délimitation de ces zones IBA constitue le socle des zones Natura 2000.

LAZ

les zones Natura 2000 et les zones initialement pro?posées par la RAE *se recoupent elles ?

 

Bertrand

Bien sûr. Les entreprises qui proposent des projets d’implantations d’énergies renouvelables à grande échelle n’ont jamais tenu compte des zones Natura 2000. Par exemple les parcs éoliens que veulent construire les deux entreprises Terna et Elika  se trouvent  à 70% en zone Natura 2000.

 

VOIR  POUR LES CHIFFRES :

http://www.zarpanews.gr/κρήτη-πάνω-στις-περιοχές-natura-τα-αιολικά/ 

 

http://www.creteplus.gr/news/sunexizetai-i-diabouleusi-gia-ta-aiolika-parka-ton-terna-kai-elika---giati-uparxei-kathusterisi-140389.html 

 

 

Jusqu’ici le maire de Sitia Monsieur Paterakis  a toujours considéré que les projets énergétiques , les zones Natura 2000 et le Géopark de Sitia  pouvaient cohabiter. 

 

LAZ

Qu’est ce qui s’est passé avec Syrisa depuis le 25 janvier  2015?

 

Bertrand

Le ministère en charge de l’énergie a fait un nouveau projet de répartition pour l’occupation des sols, d’un côté  des activités industrielles et de l’autre des zones protégées pour le tourisme et la culture.

C’est ainsi que pour l’est de la Crète,  une zone intentionnellement mal délimitée autour d’Athérinolakos a pour vocation d’accueillir des activités industrielles polluantes : extension de la centrale électrique au fioul existante, 2 centrales solaires à concentration, toutes autres formes de production d’énergie dites « renouvelables », terminal pétrolier, départ de câble sous-marin pour le transfert d’électricité, et on entend aussi parler de gazoduc ou de port à containers…

 

En revanche la zone du Géopark (qui inclut les zones Natura 2000) n’est  plus proposée pour le développement de gros projets en énergies renouvelables.

 

Par contre une énorme carrière d’exploitation de la roche calcaire devrait s’ouvrir à Katsidoni : le béton a de l’avenir…

 

LAZ
Et maintenant ?

 

Bertrand

Aujourd’hui les entreprises retentent leur chance pour obtenir des permis de construire, c’est le cas à Aterinolakos, à un peu plus d’une dizaine de km d’ici : la société Motor Oil Hellas a le permis de construire une centrale solaire  . http://energypress.gr/news/prasinizei-i-motor-oil-adeia-gia-iliothermiko-38mw-stin-kriti

http://www.zarpanews.gr/Απίστευτο-Στήνουν-και-τρίτο-ηλιοθερμ/

 

On ne sait pas encore exactement  comment cela va se passer :

Dans le Péloponèse, LAFAZANIS avait  annulé des projets en début d’année , ce ministre n’est plus au gouvernement et de nouveaux permis sont déposés et  des projets validés comme les  23 parcs éoliens sur l’Ile d ‘Eubé . ile très touristique.

Ici à Sitia compte tenu de l’évolution des mentalités par rapport à l’implantation des éoliennes , le maire de Sitia a fini par se dire opposé aux deux projets Terma et Helica . Je ne crois pas une seconde à sa sincérité vu ses prises de positions pro-investisseurs et anti-ecologistes répétées au fil des polémiques. 

 

NDLR

vous pouvez voir ces photos d'oiseaux commentées en anglais au musée du Polykentro à Zakros

Quelles devraient être selon vous les réponses de la population locale ?

Nous avons la chance d’être intégrés au réseau mondial des géoparcs de l’Unesco , il faut faire vivre ce label, permettre aux touristes de découvrir le meilleur de la région tout en contribuant à la préservation de son authenticité.

Un exemple : L’agence de voyage Petassos travel  http://www.petassostravel.com/fr basée à Heraklion propose des randonnées ou des decouvertes thématiques, historiques , ornithologiques , …

Cette agence travaille systématiquement avec les locaux , pour la préparation de la nourriture , pour l’hébergement , le transport , il faut tisser ces réseaux autour d’une forme de découverte avec un accompagnement de qualité.

Les locaux qui commencent à être aménagés à Karidi , au polykentro doivent être ouverts avec des gens formés à l’accueil et avec une offre d’activités de découvertes d’une région qui vit en cohérence avec la nature , offrir les produits locaux et pouvoir en garantir la qualité .

Chacun doit comprendre l’intérêt de l’ agriculture biologique , en cohérence avec la valorisation du lieu pour son environnement naturel relativement préservé. 

 

 

Outre ces messages que pouvez vous dire aux amis de Zakros , quels oiseaux peuvent ils découvrir au cours de leurs randonnées dans le coin, en individuel ou par le biais de randonnées accompagnées ?

 

La région de Zakros est très intéressante pour l’observation des rapaces.

 

  • Toute l’année :  L’aigle royal ( 2 couple nicheurs) , le vautour fauve ( des groupes de 5 à 20 sont réguliers au-dessus de Zakros, et parfois des rassemblements de 60 à 120 individus) , le gypaète barbu prospecte régulièrement , le faucon pèlerin niche dans au moins 6 gorges , l’aigle de Bonelli  (rare) ,le faucon crécerelle, la buse variable.
  • Le faucon d’Éléonore niche en grand nombre sur les îles et îlots rocheux de la région (avril à octobre)
  • En période de migration, bien que nous ne soyons pas situés dans un « goulet » migratoire, on peut avoir la chance d’observer quasiment tous les rapaces susceptibles de passer en Méditerranée.

Les plus communs étant : tous les busards, les aigles pomarin/impérial/botté, le circaète, le percnoptère, le balbuzard, le milan noir, la bondrée, la buse féroce, les éperviers, les faucons crécerellette/hobereau/kobez.

Et les raretés ne manquent pas pour l’observateur assidu (aigle des steppes, élanion blanc, faucon lanier,…)

 

De manière générale,  tous les oiseaux qui font halte dans la région sont assez faciles à observer puisque les paysages sont assez dégagés et que la Crète est la première (ou dernière) étape pour eux après (avant) une longue et éprouvante traversée de la mer.

 

 


Location

Name

Street

City/ZIP

Email: info@email.com

Telephone: XXXXX / XX XX XX


Impressions