CHIFFRES CLES 2016

RECOLTE 2016 :

MOYENNE EN QUALITE ET EN QUANTITE:   520  tonnes d'huile - Acidité 0,45

  • pour mémoire il y a 260 000 oliviers sur la zone de Zakros

 

Rencontre avec Vassilis le président de la coopérative

Ici la coopérative assure la presse et la vente de l'huile de Zakros .

Pour bien mesurer l'importance de la coopérative pour le village , il faut rappeler que nous sommes ici en territoire de monoculture de l'olivier , c'est donc et de loin la principale ressource du village .

Chiffres clés .

rencontre avec Vassilis le président de la coopérative .

Propose recueillis par Philippe pour les amis de Zakros:LAZ

 

LAZ

 Ceci est notre 3ème rencontre , nous nous sommes déjà vu en 2010 , l’année de la création de notre association et en 2012 .

Vassilis

C’est exact.

 

LAZ

Lors de notre première rencontre, nous étions 50 , nous sommes aujourd’hui  environ un millier.

Vassilis

C’est une belle progression. Bravo !

 

 

LAZ

 Nous avons distribué 11 palettes  dans 38 départements au cours de l’exercice comptable précédent.

Vassilis                  

Oui

LAZ

Cette année nous espérons  bien faire plus.

Vassilis

Nous le souhaitons aussi.

 

 

 

 

Note de la rédaction :

en résumé deux types de palette sont expédiées pour les amis de zakros :

soit 216 bidons de 3 litres  et 288 bidons de 1litre

soit 288 bidons de 3litres 

les lieux d'expédition

LAZ

Nous avons envoyé notre première palette sur Marseille , elle a été distribuée en un temps  record pour un premier essai sur la région , il nous faut trouver un autre point de livraison plus accessible pour éviter les surcoûts de transport , nous y travaillons .

Vassilis

Dans le sud de la France, on connaît l’huile d’olive Ce n’est donc pas très étonnant. Il est vrai que le coût du transport est un problème.

LAZ

Nous allons commander sans doute d’ici une quinzaine de jours une palette pour Lille où nous envoyions déjà de l’huile avant mais pas en aussi grande quantité.

Nous aurons donc des réceptions de palettes à Montrouge pour Paris, Toulouse, Marseille et Lille .

 Vassilis                 

                  Très bien.

NDLR

 

 

Manolis , l'homme qui prend soin de la précieuse presse de Zakros 

LAZ

 Les amis de Zakros sont très intéressés par la production de l’huile à Zakros après la récolte, nombre d’entre  eux sont venus à Zakros et y reviennent et nous questionnent sur les possibilités de visite de la coopérative.

Jusqu’ici nous ne vous contactons que lorsqu’il  s’agit de personnes très investies dans l’association  et qui contribuent activement à la distribution, parce que nous pensons qu’il s’agit d’un surcroit de travail pour Manolis.

                  Vassilis

C’est vrai. (Manolis, présent à l’entretien, hoche la tête et précise que ce n’est pas grave)


une Aop précieuse

LAZ

Nos membres apprécient toujours autant votre huile, c’est une AOP , ils nous demandent souvent quelles sont les contraintes précises de production d’une AOP ?

 Vassilis                 

Il s’agit en effet d’un produit POP (Προστατευομένη ονομασία προέλευσης), ce qui correspond précisément aux normes européennes de votre AOP. Pour obtenir l’appellation, il  y a un certain nombre de contraintes, en particulier au niveau des engrais et des produits phytosanitaires ; la  plupart des produits chimiques sont exclus, pendant toute la durée de la formation et de la maturation des fruits, depuis la floraison jusqu’à la récolte.

                  Au moment de la pression, il ne doit pas y avoir de chauffage. L’huile brute doit être conservée dans des cuves en acier inoxydable. Les fruits bien sûr doivent provenir exclusivement d’un territoire déterminé, avec son microclimat. En ce qui nous concerne, l’appellation concerne toute la région de Sitia.

                  C’est vraiment une garantie de qualité.

le contrôle de l'AOP

LAZ

Qui les contrôle ?

 Vassilis                 

                  Les contrôles sont effectués à la fois par des fonctionnaires du ministère de l’agriculture et par l’organisme indépendant qui assure la certification, deux ou trois fois par an.

LAZ

Avez-vous le sentiment qu’elles sont respectées ?

Vassilis

Oui. Dans le cas contraire, l’appellation serait retirée. Hors, nous y tenons.


LAZ

Mais à la réflexion nous pensons que des personnes de passage à Zakros qui nous demandent si elles peuvent visiter la coopérative  pouvaient le faire, cela les motiveraient pour participer à la vente.

Vassilis

                  Oui, c’est évident.

LAZ

Par ailleurs ce sont des visites hors période de  fonctionnement de la presse, aussi pensez vous possible que Philippe puisse faire une vidéo pendant la période de presse et ensuite qu’il puisse répondre quand il est là à des demandes de visite en français ?

Cela permettrait de donner une idée plus précise de la production de l’huile.

Vassilis

Bien sûr, il n’y a aucun problème. Mais je sais que Philippe a d’autres soucis et peu de disponibilité. On pourrait faire appel à Emmanuelle en cas de besoin, si elle est d’accord.

LAZ

En 2010 vous aviez 3 cuves, vous en avez aujourd’hui 9, cela vous permet un stockage de l’ordre de 950 tonnes.

                  Vassilis

C’est tout à fait exact.


le stockage

LAZ

Vous considérez que ce stockage vous permet de gérer vos ventes comme vous le souhaitez ?

 Vassilis                 

                  Oui, en temps normal, c’est suffisant, du moins jusqu’à présent, puisque nos besoins habituels sont de l’ordre de 120 à 400 tonnes d’huile. En cas d’insuffisance, on pourrait faire appel à d’autres producteurs de la microrégion qui possèdent la même AOP. Mais ça ne s’est jamais produit.

LAZ

Avec un peu de recul, il semble bien que la récolte des olives, c’est vraiment une année bonne et l’autre non.

Vassilis

                  C’est à peu près cela. Ça se vérifie presque toujours.

LAZ

Et ces dernières années cela a été l’inverse en Espagne et en Italie, cela doit vous aider  pour l’exportation les bonnes années.

Vassilis

                  Bien sûr.

une année 2014-2015 historique

LAZ

L’année dernière a été très mauvaise pour eux et non seulement excellente ici, mais historique

semble t il ; 1 600 000 litres (à confirmer j’ai eu une fois 1500 000 et 1 600 000).

Vassilis                  

Oui, ça a vraiment une année historique. Nous avons produit 1 600 tonnes, donc bien plus que 1 600 000 litres ; nous avons dû stocker les excédents à Sitia, dans des cuves en inox, bien sûr.

LAZ

Votre  capacité de stockage vous sert principalement l’année faste, mais comment gérez-vous les commandes de détail les années où il n’y a pas de récolte du tout.

 Vassilis                 

                  Il y a toujours une récolte, même si elle est très modeste. Les excédents ont toujours suffi pour compenser les mauvaises années jusqu’à maintenant.

 LAZ

Vous vous êtes équipés d’une machine pour conditionner l’huile en bouteille et en palette ?

Vassilis

                  Oui, c’est notre dernière acquisition.

LAZ

Escomptez-vous une augmentation de ces ventes à la palette et au détail ?

Vassilis

                  Oui, c’est même un de nos objectifs prioritaires. Nous sommes actuellement sur une courbe ascendante. Nous espérons que l’acquisition des nouvelles machines de conditionnement va nous permettre de poursuivre dans cette progression.

LAZ

 Sur vos ventes, 150 tonnes sont vendues au détail, conditionné en palette. Comment se répartissent ces expéditions de palettes ?

 

 

 

 

 

 

 

bidon de 1l 


quelles prévisions de prix  ?

 LAZ

Quelles sont vos prévisions de prix de vente de l’huile en vrac, volume et prix pour l’année encours et l’année prochaine ?

Vassilis

Nous prévoyons une production de l’ordre de 300/400 tonnes pour 2016. Nous souhaitons maintenir des prix stables, autour de 3€ le litre*, à la fois pour fidéliser la clientèle et pour ne pas risquer d’avoir des difficultés à écouler notre huile.

LAZ

Est –il prévu que l’huile soit affectée par les modifications de taux de TVA ?

Vassilis

                  Oui, et il est sûr que cela aura des conséquences négatives pour nous. On ne sait toutefois pas encore quel taux sera appliqué.


*nota : il s'agit de la vente en vrac en camion citerne


les conséquences du mémorandum

LAZ

 Les mesures du mémorandum affectent-elles le fonctionnement de la coopérative ? Et si oui, comment ?

 Vassilis                 

                  Heureusement non, jusqu’à présent ! En effet, notre situation économique est saine, et nous ne dépendons pas des banques. Mais nous n’attendons pas de subventions non plus…

 LAZ

En conclusion, comment appréciez vous la situation de la coopérative de Zakros aujourd’hui , avez vous des projets particuliers ou des inquiétudes particulières non évoquées plus haut ?

Vassilis

                  Comme je viens de le dire, notre situation est solide, et malgré l’environnement économique très dégradé nous pensons qu’elle va encore s’améliorer. Notre équipement est quasi  entièrement neuf, et tout est payé. Nous n’avons pas à emprunter, et si c’est nécessaire, nous pourrons de nouveau investir.

                  Notre objectif c’est maintenant de réduire progressivement la vente en vrac et d’augmenter la vente au détail : nous avons un produit de qualité qui mérite d’être connu et d’être commercialisé sous son nom.

Nos préoccupations ne concernent pas la coopérative elle-même, mais plutôt la situation générale du pays.

en guise de conclusion

Avez-vous un message particulier pour les Amis de Zakros?

Vassilis

                  C’est une chance pour nous de pouvoir travailler avec les « Amis de Zakros », et nous l’apprécions. Mais, comme vous le disiez, le nombre de vos adhérents a considérablement augmenté. Et cependant, c’est une infime partie d’entre eux qui sont venus à Zakros. Il faut qu’ils viennent, non seulement parce qu’ils apprécient notre huile, mais pour voir notre pays et toutes ses richesses touristiques et culturelles. Et pour qu’on boive un raki ensemble !!!

Un grand Merci à Wassilis pour nous avoir consacré du temps et à Philippe qui a recueilli l'interview en grec et en a assuré la traduction.